Le Haze

Le Haze…

Ça fait 2 mois qu’on en parle, qu’on vit avec, qu’on survit avec. Ça fait 2 mois, que quand on me demande “Comment ca va”, je réponds “ca va malgré le haze”, et quand on me demande “ca te plait Singapour ?”, je réponds “beaucoup, sauf le haze”…  mais qu’est ce que c’est ?

En Indonésie, afin de planter de nouvelles palmeraies, pour fabriquer de l’huile de palme, chaque année, les indonésiens brulent une partie de leurs forets.

A ceux qui vont décider d’arrêter de consommer tout produit a l’huile de palme, des débats sans fin abreuvent notre “Singapour nanas”… comme tout produit, il y a les bons et les mauvais producteurs.

Ces feux ont donc commencé en Septembre.

Selon les vents, Singapour reçoit ou non le nuage de cendres de ces feux. Ces cendres contenant des particules fines qui sont plus ou moins nocives.

Nous avons des applications qui nous donnent l’état de la situation, par exemple

Au début, en dessous de 100, tout allait bien, au dessus de 100, tout le monde aux abris, pas un pas dehors à pied. On commande le taxi avant de sortir de la maison, et on ne reste pas plus de 5 minutes à découvert.

Depuis bientôt 2 ans que nous sommes là, jamais le Haze n’avait atteint un tel niveau, nous ne pouvions donc pas nous méfier de ce qui nous attendait.

Ce qui aurait du nous mettre la puce à l’oreille, c’est la déclaration magique du Premier Ministre Indonésien avant le début des feux cette année “Singapour doit nous remercier pour les 11 mois de ciel bleu que nous leur avons offerts”
Sachez déjà, que le problème est complexe, parce qu’une grande partie des propriétaires de palmeraies en Indonésie, est singapourienne.

Donc cette année, après une semaine terrible et des jours de fêtes à la maison, avec une gorge en feu, plus de voix et mes yeux qui pleurent de douleur… et grâce a l’argument implacable que nous avons un bébé a la maison, nous avons investi dans un purificateur d’air avec filtre HEPA… que de nouveaux noms !

20150922_143436

Bon finalement, on a relevé nos limites :
– En dessous de 100 : c’est la fête
– De 100 a 150 : les enfants prennent le bus pour aller a l’école, mais ne jouent pas en extérieur -Joseph porte un masque dehors et Oren reste a la maison
20150924_142215

Et puis, un mois plus tard :
– En dessous de 100 : c’est toujours la fête
– De 100 a 150 : on joue dehors, même Oren, parce qu’après 1 semaine a la maison, on pète tous une pile.
– De 150 a 200 : je porte un masque certifié N95 (c’est très désagréable), Oren ne sort pas, mais les enfants et Joseph vont a la synagogue a pied (ps pour ceux qui se demanderaient, il n’y a pas de masques pour les petits, et comme ca rend plus difficile la respiration, c’est vraiment pas recommandé)
– Au dessus de 200 : tout le monde reste a la maison.

Alors, se pose la question de “comment connaitre le taux de Haze le Shabat ?”
Nous avons tous développé des repères :
– Si on ne voit plus le Marina Bay Sands (le grand hôtel avec un bateau sur le toit et une piscine a débordement dans le bateau) depuis notre cuisine, le haze est a 300. Si on le voit flou c’est 200. Si on le voit très très net alors c’est moins de 80 !

Bon et du coup, a Souccoth, se posait la question halachique de “doit-on manger dans la soucca si le haze est superieur a XXX” ? Nous préparions donc des repas au cas ou, invitant les voisins du condo, qui comme nous, déprimaient de ne pouvoir mettre le nez dehors.

Puis il y a eu la course de Formule 1, trop importante pour être annulée…. alors les on-dit, disent que Singapour a fait pleuvoir , en envoyant des produits pour faire éclater les nuages (technique qui fonctionne très mal, mais qui nous a offert 2 jours de meilleur air)

Nous sommes devenus des experts, des vents, de la météo (pas encore de la météo marine de France Inter, mais ca viendra).

Nous allons constamment nous renseigner sur haze.gov.sg , le site officiel des données de haze a Singapour.

Les journaux ont aussi fait de très belles photos flous :

haze

Pour remettre les choses en perspectives, si nous ne sortons pas au dessus de 200, en Indonésie, le taux est au dessus de 1000.

A Singapour, a 300 les écoles ferment.

En Indonésie, ils parlaient d’évacuer les enfants des zones de fort haze, après 2 mois déjà d’air néfaste.

Au départ, ca devait durer jusqu’en Novembre, début de la saison des pluies.
Mais El Nino s’est trompé de chemin cette année, donc les pronostics sont plutôt pour Janvier ou même Mars pour avoir la fin totale des feux.

Facebook est plein de débats, pétitions, compétitions de photos avec des masques rigolos pour retrouver le sourire malgré le ciel constamment gris.

Les expats ont tous pris des vacances a Bali ou a Phuket (ou le haze les a d’ailleurs suivi, mais c’est une autre histoire). On ne parle que de cela, de ce que cela fait ou non aux enfants, aux asthmatiques, aux nouveaux nés, aux femmes enceintes.

On se rassure en se disant que dans certaines villes en Chine, on ne voit jamais le ciel bleu, et qu’en Indonésie les Orang-Outan meurent littéralement.

Aujourd’hui, l’Indonésie a accepté l’aide internationale, mais il est trop tard, les feux sont incontrôlables.

Prions donc que la pluie arrive, ou qu’au moins, les vents nous soient favorables.

Pour plus d’info, tapez haze singapore sur google…..

Si je suis arrivée a écrire ce poste sans m’énerver, c’est bien parce que depuis 4 jours, nous sommes en accalmie, nous avons donc fini la journée, comme il se doit dans la piscine 🙂

A la prochaine, pour un post plus joyeux !

Advertisements

About josephnyu

Not much
This entry was posted in Uncategorized. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s